Génération A
2 octobre 2020
Le Nécessaire déséquilibre des choses
5 octobre 2020

Ulysse de Taourirt

(c) Samir Hadjazi

Une fiction documentaire sur le mythe du retour


Ecriture et mise en scène Abdelwaheb Sefsaf
Musique Aligator (Georges Baux, Abdelwaheb Sefsaf, Nestor Kéa)
Avec Abdelwaheb Sefsaf (comédien, chanteur, hang, percussions), Nestor Kéa (oud, guitare, banjolino, chant, live machine, chœurs), Antony Gatta (batterie, percussions, choeurs), Malik Richeux (Piano, violon, accordéon, guitare, chœurs)

Arezki, né à Taourirt, a 16 ans en 1948 lorsqu’il quitte l’Algérie. Abdelwaheb, né à Saint-Étienne, a 16 ans en 1986 lorsqu’il découvre le théâtre. Entre autobiographie et chronique sociale intime et politique, Ulysse de Taourirt trace les contours de deux adolescences, celle d’un père et de son fils.

Récits de mariage, d’exil, de résistance, de guerre contre la France ennemie d’alors. Abdelwaheb Sefsaf écrit une fiction documentaire sur le mythe du retour, farouchement entretenu, un récit homérique à la gloire du père qui laisse place aux questionnements les plus intimes pour dessiner en relief les méandres de la construction d’une identité hors-sol qui tente désespérément de s’enraciner.